Personnalité du mois : Albert Chauvel (1895 - 1974)

Personnalité du mois : Albert Chauvel (1895 - 1974)

Personnalité du mois : Albert Chauvel (1895 - 1974)

Origine et date: 
Architecte en chef des Monuments historiques entre 1925 et 1965.
Artiste(s): 

Élève à l'École des Beaux-Arts, Albert Chauvel est lauréat du concours d’architecte en chef des Monuments historiques de 1925 grâce à sa thèse sur l’église des Fosses (Val-d’Oise). La même année, il est chargé de la Savoie, où il restaure les thermes romains d'Aix-les-Bains.
Il travaille également dans les Alpes-de-Haute-Provence où il rénove les couvertures de la cathédrale de Digne-les-Bains et les portes de l'église de Bayons.
À partir de 1933, il est chargé du Gard : abbaye de Saint-Gilles, pont du Gard, remparts d'Aigues-Mortes, chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, jardins de la Fontaine et amphithéâtre de Nîmes. Nommé dans la Seine-Maritime en 1937, il œuvre pendant près de trente ans aux restaurations des grands édifices religieux de Rouen : cathédrale, évêché et église Saint-Maclou.
Durant sa carrière, il est également chargé des monuments d’Arles, du Ier arrondissement de Paris (églises Saint-Eustache, Saint-Germain-l'Auxerrois et Saint-Leu-Saint-Gilles) et du couvent des Cordeliers dans le VIe arrondissement.
Dans les années 1950, il restaure, dans l’Hérault, la cathédrale de Béziers ainsi que les églises de Vic-la-Gardiole et de Clermont-l'Hérault. De 1941 à 1950, il remet à neuf, au titre des Bâtiments civils, le palais de Justice de Rouen (ancien parlement de Normandie). Il prend sa retraite en 1965.